Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Revue de presse

02 Juin 2015

01 Juin 2015

29 Mai 2015

28 Mai 2015

23 Mai 2015

20 Mai 2015

15 Mai 2015

13 Mai 2015

  • L'Express - Fleur Pellerin ne veut plus subventionner les magazines people
    L'annonce est claire: la ministre de la Culture Fleur Pellerin fera désormais en sorte que "les subventions publiques aillent exclusivement à la presse d'information politique et générale (IPG), la presse du savoir et de la connaissance". Et non plus à celle dite "récréative", à savoir la presse people.  

07 Mai 2015

06 Mai 2015

  • CBnews.fr - Un nouveau barème minimal de pige
    Ce barème concerne notamment le feuillet de 1 500 signes et le dessin, qui devront respectivement être payés « au minimum à 53,46€ et 84,66€ ». Celui-ci suivra « les mêmes évolutions que les minima des journalistes mensualisés », souligne le SNJ.  
  • LeMonde.fr - Après la grève, la réorganisation à Radio France
    « Comme annoncé par le président Mathieu Gallet le 16 avril dernier, une réflexion a effectivement été engagée sur l’évolution des instances de direction de Radio France dont les conclusions seront présentées dans quelques semaines », a confirmé la direction de l’entreprise publique dans un message interne, mercredi 6 mai.  

04 Mai 2015

  • Médiapart - Les "Six heures contre la surveillance"
    Ce lundi 4 mai, de 16 heures à 22 heures, Mediapart a organisé une opération exceptionnelle « Six heures contre la surveillance »: débats, interpellations, chroniques, chansons, duplex. À la veille du vote solennel des députés sur le projet de loi sur le renseignement, il s'agissait de fédérer et relayer toutes les initiatives, de donner la parole à tous ceux qui s'inquiètent ou refusent un texte qui menace nos libertés individuelles et collectives. Avec Antoine Chuzeville, pour le SNJ.  

30 Avril 2015

  • Le Télégramme - Festival de Saint-Nolff. Les deux vigiles condamnés pour violences sur journaliste
    Deux agents de sécurité avaient comparu le 2 avril dernier devant le tribunal correctionnel de Vannes. La décision avait été mise en délibéré. Elle est tombée ce jeudi après-midi: ils ont été reconnus coupables d'avoir commis des violences sur une journaliste du Télégramme lors du festival de Saint-Nolff en septembre 2010. Ils ont été condamnés à une amende de 300 euros. Ils devront aussi verser 1 € symbolique à la victime ainsi qu'au Syndicat national des journalistes.

26 Avril 2015

24 Avril 2015

Pages