Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ Alsace

[Dernières Nouvelles d'Alsace]

Digital First renvoyé devant le CHSCT


Lors de la réunion plénière du comité d’entreprise des DNA tenue ce jour, les élus et représentants syndicaux ont demandé et obtenu que le plan Digital First soit d’abord présenté devant les comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Nous considérons que les grands axes annoncés du plan Digital First entraîneront des modifications substantielles des conditions de travail d’un grand nombre de salariés des DNA.

L’exposé oral de la direction était à peine plus précis que les documents écrits que nous vous avons transmis. La direction ne détaille toujours pas les niveaux d’effectifs prévus par la nouvelle organisation du travail, ni les conditions effectives et juridiques organisant un travail commun des deux rédactions. Il nous apparaît hasardeux de ne pas évoquer a minima les problèmes concrets que pose la subordination des journalistes d’un titre à la hiérarchie de l’autre. Un aspect parmi d’autres des questions que soulèvent les documents et l’exposé de la direction.

Les conditions pratiques de regroupement, le fait de travailler ensemble dans des statuts différents, ne sont jamais abordés.

Autre problème : les fiches de postes livrées avec l’exposé sont totalement déconnectées de la grille indiciaire des journalistes des DNA et de la nomenclature actuelle des fonctions. Les nouvelles fiches de postes créent de nouvelles tâches et les empilent. A la lecture du projet, il paraît évident que le rythme de travail imposé par Digital First – avec des horaires atypiques, des heures supplémentaires induites, une amplitude de travail accrue – sera difficilement supportable par les salariés. Après rappelons-le des réductions d’effectifs importantes, ces dernières années.

Aucun d’entre nous ne s’oppose au développement des éditions numériques de notre titre. Mais nous nous interrogeons sur la méthode employée et les moyens mis en œuvre.

Nous demandons à négocier avec la direction l’organisation future de la rédaction des DNA.

 

Strasbourg, le 23 Avril 2018

Thèmes : Presse écrite

accès pour tous