Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ Pays de Loire

[Journaux de Loire]

Le SNJ et SUD contestent le projet de mutualisation annoncé par le groupe SIPA


Communiqué commun des syndicats SNJ du Courrier de l'Ouest et du Maine Libre, et du syndicat SUD de Presse Océan.



Les organisations syndicales SNJ et Sud des Journaux de Loire contestent le projet de « mutualisation » annoncé par la direction de SIPA Ouest-France ce 13 septembre.

La suppression des rédactions d’Ouest-France dans le Maine-et-Loire et la Sarthe, leur réduction d’effectifs drastique, les 12 à 18 suppressions de postes annoncées à Peesse-Océan, la fermeture de la rédaction de Presse-Océan à Saint-Nazaire et le déménagement de la rédaction de Presse-Océan dans les locaux d’Ouest-France à Nantes, le déménagement des rédactions de Ouest-France dans les locaux du Courrier de l'Ouest à Angers et du Maine Libre au Mans, sont des décisions d’une grande violence sociale, professionnelle et humaine.

Les salariés des Journaux de Loire ne veulent pas être des journalistes supplétifs fournissant ou corrigeant une copie compensatoire au titre Ouest-France ou inversement en Loire-Atlantique où ils se contenteront de passer les articles de leurs confrères, de leurs consoeurs de Ouest-France. Ils estiment qu’une telle option aboutirait, à terme, à une fusion rédactionnelle pure et simple.

Les organisations syndicales SNJ et Sud des Journaux de Loire expriment leur totale solidarité avec leurs confrères et consoeurs d’Ouest-France et Presse-Océan avec qui ils entretiennent des relations de concurrence loyales et profitables au lectorat depuis des décennies.

Les options préparées par le groupe SIPA bafouent l’exigence de pluralisme qui est un des principes fondateurs de notre métier de journaliste. Ce même principe avait été expressément garanti par le Président-Directeur général du groupe SIPA Ouest-France lors du rachat des Journaux de Loire en 2006. Ce pluralisme ne peut se résumer à une expression d’acteurs différents dans un même média. Il doit s’appuyer sur une diversité de sources et d’analyses indispensable au débat démocratique local. Moins de média locaux, c'est moins de cohésion socialePour toutes ces raisons, les organisations syndicales SNJ et Sud des Journaux de Loire demandent au groupe SIPA de revoir sa copie. D’autres gisements d’économie existent. Encore faut-il les faire émerger et les affronter.


Téléchargez le tract 
commun SNJ - SUD des Journaux de Loire.
 

Angers, Le Mans, Nantes, le 13 Septembre 2018

Thèmes : Indépendance

accès pour tous