Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ AFP

Mobilisation pour la défense du réseau d'expatriés de l'AFP

L'Assemblée générale du personnel appelle à la grève pour la défense du réseau d'expatriés. 
La direction de l’AFP a invité les syndicats de l’agence lundi 3 juin à 10H00 pour une réunion d’information sur le chantier Mobilité qu’elle a lancé depuis des mois.
L’intersyndicale avait appelé le personnel à respecter un arrêt de travail de deux heures pendant cette réunion pour défendre le principe de mobilité à l’agence et notre réseau d’expatriés.
A l’issue de cette rencontre, qui a confirmé nos craintes, l’intersyndicale a tenu à informer le personnel sur les éléments donnés par la direction sur sa vision de la mobilité et son projet.
Aussi, lors de cette Assemblée générale du personnel de l’AFP, la motion suivante a été adoptée à l’unanimité de plus de 300 votants :
Le personnel exige le maintien au niveau actuel, soit 151 postes, du réseau d’expatriés de statut siège en toutes langues de l’agence, l’expatriation étant un élément clé du projet collectif qui nous lie. Le plan mis sur la table par la direction le remet gravement en cause.
Le personnel demande d’urgence une négociation sur ce projet, tout en prévenant qu’il ne négociera pas un système qui, sous couvert d’améliorer très légèrement les conditions de certains journalistes de statut local (cotisation à la retraite française), détruit le réseau d’expatriés et la mobilité telle que nous la connaissons.
Nous exigeons la titularisation sous contrat de statut siège de la journaliste nommée sur le poste 2024-031S de journaliste au bureau de Bruxelles, ce poste ayant été affiché, comme le « S » l’indique, comme étant de statut siège. Nous attirons votre attention sur le cas du poste d’adjoint au bureau d’Abidjan, poste 2024-008S, qui est passé du statut siège et non régional. Nous prévenons que nous sommes très attachés à ce que les postes soient affichés avec leur statut. Il serait inacceptable que les conditions attachées dépendent de qui est candidat sur ce poste.
Nous demandons un moratoire sur toutes les localisations de postes durant la négociation sur la mobilité, qui doit aboutir à un système réellement transparent et équitable, encourageant la mobilité dans de bonnes conditions pour les salariés et leurs familles.
Dans l’attente de l’ouverture d’une véritable négociation sur ce sujet, l’Assemblée générale appelle le personnel à se mettre en grève du jeudi 6 juin à 10 heures au vendredi 7 juin à 10 heures. Une nouvelle assemblée générale du personnel aura lieu vendredi à 13h.
Paris le 06 Juin 2024

accès pour tous