Syndicat national des journalistes

Premier syndicat français de journalistes
01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - nos horaires

Accueil du site > Le syndicat > La communication du SNJ > Les communiqués de presse > Entre 2003 et 2004 > Commission de la carte : Le vote des journalistes bafoué - jeudi 19 juin 2003

Commission de la carte : Le vote des journalistes bafoué

SNJ, CFTC, CGC et FO (SGJ et SJ)

Les votes de 16 161 journalistes ont été comptabilisés ce jeudi 19 juin pour le renouvellement des élus journalistes de la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels.

Ces suffrages ne seront pas pris en considération.

Ainsi en ont décidé deux organisations syndicales, la CGT et la CFDT, et la présidence patronale de la Commission contre l’avis des cinq autres organisations syndicales, majoritaires dans la profession : SNJ, CFTC, CGC et FO (SGJ et SJ).

L’exercice du droit de vote de chaque journaliste n’étant pas à ce jour assuré en raison de la situation sociale et notamment des mouvements de grève affectant les services postaux,

· De nombreux journalistes n’ont pas reçu leur matériel électoral et de ce fait ont été empêchés de voter ; · D’autres l’ont reçu avec retard, ce qui ne leur a pas permis de renvoyer leur vote dans les délais ; · Des votes émis par d’autres journalistes sont restés bloqués et n’ont pu être acheminés à la Commission.

Ainsi, les conditions du second tour prévues par le protocole électoral n’étaient pas réunies.

Devant ce constat et afin de permettre à tous les journalistes de s’exprimer les cinq organisations : SNJ, CFTC, CGC et FO (SGJ et SJ) ont proposé de reporter le dépouillement du scrutin initialement fixé le 19 juin, au 30 juin.

En ignorant le vote de ceux qui se sont exprimés, en ne permettant pas à tant d’autres journalistes de le faire, en organisation hâtivement un second tour en période de vacances d’été... le 18 juillet, la CGT et la CFDT et le représentants patronaux entament la crédibilité et la représentativité de la Commission.

Les cinq organisations syndicales seront présentes au second tour pour défendre la Commission de la carte, ses prérogatives et le paritarisme.

Voter SNJ c’est défendre une certaine idée du journalisme.

C’est voter pour la défense d’un statut.

Votez avant le 15 juillet pour tenir compte de l’acheminement du courrier.

jeudi 19 juin 2003


   envoyer l'article par mail envoyer par mail   Version imprimable de cet article Version imprimable