Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


LE SYNDICAT

L'histoire du SNJ

Le SNJ, membre fondateur de la FIJ

La fédération internationale des journalistes est -de loin- la plus vaste organisation de journalistes au monde. A l’origine établie en 1926 à Paris, elle est relancée en 1946 pour être inaugurée en 1952 à Bruxelles sous sa présente forme. Aujourd’hui, la FIJ représente environ 600 000 membres dans 139 pays.



Amorcé au dernier trimestre 1989, le retour du SNJ au sein de la Fédération internationale des journalistes est officialisé en mai 1990, lors du congrès de l’organisation internationale. Après dix ans de « retrait volontaire », lié notamment à une évolution jugée trop administrative de la Fédération, le membre fondateur historique réintègre la FIJ compte tenu d’une orientation qui tient compte de nouveaux enjeux: ouverture du marché unique européen, construction de l’Europe à l’horizon 1993, relations nouées avec la Confédération européenne des syndicats.

La FIJ promeut les actions internationales visant à défendre la liberté de la presse et la justice sociale par le biais de syndicats nationaux de journalistes forts, libres et indépendants. La FIJ est indépendante sur le plan politique, mais promeut les Droits de l’homme, la démocratie et le pluralisme. La FIJ est opposée à toute forme de discrimination et condamne l’emploi des médias comme outils de propagande ou comme outils de promotion de l’intolérance et de conflits. 

La FIJ croit en la liberté de l’expression politique et culturelle et défend les droits syndicaux et les autres droits fondamentaux de l’Homme. La FIJ est reconnue par les Nations Unies et par le mouvement syndical européen comme étant l’organisation habilitée à s’exprimer au nom des journalistes. 

La FIJ soutient les journalistes et leurs syndicats lorsqu’ils se battent pour leurs droits syndicaux et professionnels et a créé un Fonds international de sécurité afin de fournir une aide humanitaire aux journalistes dans le besoin.

La politique de la FIJ est établie par son Congrès, qui se réunit tous les 3 ans, et est mise en œuvre par le Secrétariat, dont le siège est situé à Bruxelles, sous la direction d’un Comité exécutif dont les membres sont élus. Le dernier Congrès de la FIJ s’est déroulé à Dublin du 4 au 7 juin 2013. Depuis 2007, son président est le Britannique Jim Boumelha.

Son Secrétaire général est le Français Anthony Bellanger depuis le 1er novembre 2015. Journaliste français né au Mans en 1973, Docteur en histoire du Moyen Âge, Anthony Bellanger a exercé plusieurs mandats en entreprise avant de devenir membre du Comité national du SNJ (2005), membre du Bureau national du SNJ (2008), secrétaire général (2010) et Premier secrétaire général (octobre 2011), poste qu'il a quitté en 2014 pour rejoindre la FIJ en tant que Secrétaire général adjoint dans un premier temps. La FIJ possède enfin trois bureaux régionaux dans le monde : Sydney, Dakar et Buenos Aires.

 

Voir le Livret SNJ du Journaliste : les relations internationales

12 octobre 1931 : installation du Tribunal d'honneur international des journalistes (document)


Site web de la fédération internationale des journalistes

Site web de la fédération européenne des journalistes

 

La carte de la Fédération internationale des journalistes FIJ


2016 : un congrès à Angers en France

En 2016, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) fêtera son 90e anniversaire. Son congrès électif se déroulera du 7 au 10 juin à Angers (Maine-et-Loire), ville où le SNJ avait tenu congrès en 2013. La FIJ a en effet été créée en 1926 à Paris par le SNJ français et le NUJ britannique. Le premier président de la FIJ et le premier Secrétaire général, en 1926, furent d’ailleurs les journalistes français Georges Bourdon et Stephen Vallot.

Le SNJ et le SNJ-CGT, les deux principaux syndicats français, mais aussi les deux plus anciens – ils représentent deux journalistes sur trois*-, ont souhaité profiter de ces 90 ans pour organiser le 29e congrès mondial en France, à Angers, agglomération de 220 000 habitants située à 1h30 au sud-ouest de Paris. En 2016, les syndicats organisateurs s’engagent, avec l’aide des collectivités locales et de certains mécènes français, à autofinancer en partie le congrès mondial. C’est un défi tout à fait envisageable pour des syndicats qui fondent leur travail sur le militantisme.Après Paris 1926, ce sera donc Angers 2016.

* Résultats des dernières élections à la Commission de la carte de presse

 


Article lié : Obtenir la carte de la FIJ

Thèmes : International (FEJ, FIJ)

accès pour tous